Études et travail à temps partiel : comment éviter l’échec

Au Canada, bien des étudiants universitaires qui occupent un travail à temps partiel affirment que cela nuit à leurs études. Comment rester concentré sur sa réussite scolaire malgré un horaire chargé et de nouvelles responsabilités ?

Visualiser sa réussite

Par obligation ou par choix, les étudiants qui travaillent à temps partiel entrent à pieds joints dans la vie d’adulte. Ils doivent redoubler d’ardeur pour atteindre la ligne d’arrivée. D’où l’importance de bien connaître le « pourquoi » de tous ces efforts à venir. Gardez en tête votre objectif ultime : ce mantra vous sera utile face aux découragements, ou aux choix qui pourront affecter votre parcours.

Faites un budget (et respectez-le)

Analysez vos dépenses (scolarité, logement, nourriture, sorties, etc.) et vos entrées d’argent (aide parentale, bourses, prêt bancaire) pour déterminer précisément la somme que vous devrez gagner. Sachez qu’un étudiant compromet généralement ses études lorsqu’il travaille plus de 15 heures par semaine. Gardez cette limite en tête pour ajuster votre budget et éviter l’endettement.

Établissez un horaire réaliste (et respectez-le aussi !)

Adieu procrastination ! Pour réussir, apprenez à gérer votre temps plusieurs semaines à l’avance pour respecter à la fois vos échéanciers universitaires et vos engagements professionnels. Cette projection vous permettra de repérer les goulots d’étranglement, et de demander certains accommodements à votre patron lors des périodes d’examen, par exemple.

Cherchez l’emploi adéquat

Réfléchissez bien au travail que vous allez occuper. Sera-t-il alimentaire ? Doit-il correspondre à mes études ? Les horaires de travail proposés sont-ils réalistes par rapport à ceux de mes cours ? Privilégiez les emplois proches de votre université ou de votre logement, et qui ne vous nuiront ni physiquement ni psychologiquement.

Acceptez de ne pas pouvoir tout faire

Le plus difficile dans cette vie bien occupée sera certainement de devoir refuser certaines invitations pour arriver à atteindre vos objectifs. Révisez vos priorités, et ménagez-vous lors de vos moments de temps libres !

Savoir s’entourer pour éviter l’épuisement

Enfin, entourez-vous de gens bienveillants, qui comprennent votre réalité et vous encouragent dans votre parcours ! Les étudiants qui travaillent sont plus vulnérables au stress et à la solitude. N’attendez pas de vous enliser pour demander de l’aide autour de vous.

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#