Portrait de candidat: Chelsea Thoren, étudiante et serveuse à temps partiel

« Ma gérante ne recrute que des étudiants »,
Entretien avec Chelsea Thoren, 23 ans, étudiante et serveuse à temps partiel chez Starbucks

POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI DE TRAVAILLER À TEMPS PARTIEL?

Ce n’était en vérité pas un choix. Pour moi, le travail à temps partiel en tant qu’étudiante indique forcément une nécessité financière. Je suis venue à Montréal de Vancouver, et je commence ma troisième année en relations humaines à l’université. Il faut d’abord payer les cours, mais les livres peuvent me coûter quatre à cinq cents dollars par semestre. J’ai obtenu un crédit à la banque, mais ce n’est pas assez. Il me fallait plus d’argent pour équilibrer mon budget. J’ai trouvé un emploi à Starbucks en arrivant, et j’ai travaillé à temps plein tout l’été. Depuis quelques semaines, les cours ont recommencé alors je suis passée à temps partiel.     

QUELS SONT LES AVANTAGES DU TEMPS PARTIEL?

Je pense que, pour un étudiant, une source supplémentaire de revenus aide énormément à atteindre un équilibre dans sa vie. Non seulement c’est de l’argent de poche pour l’école ou pour faire des courses, mais c’est aussi de l’argent pour sortir. Je peux vous dire que parfois ma vie sociale dépend de ce salaire, et une vie sociale peut vraiment être un luxe pour un étudiant. Les questions financières et scolaires sont toujours au premier plan. Mais travailler à temps plein n’est pas faisable. Je trouve que, dans mon cas, je n’aurais vraiment aucune raison de travailler à temps plein.

SELON VOUS, LE FAIT D’ÊTRE ÉTUDIANT EST-IL UN AVANTAGE DANS LA RECHERCHE D’UN EMPLOI?

Cela a vraiment été un avantage pour moi. Lorsque je suis allée à mon entretien d’embauche, la gérante m’a dit qu’elle ne recrutait que des étudiants. Certains sont à temps partiel, tandis que d’autres décident de ne pas prendre de cours et travaillent à temps plein pour un semestre ou une année. D’ailleurs, ma gérante actuelle est elle aussi étudiante, elle a pris une année sabbatique.

QUELS SONT LES OBSTACLES ET PRESSIONS AUXQUELS VOUS DEVEZ FAIRE FACE DANS    VOTRE VIE QUOTIDIENNE?

Travailler et poursuivre des études en même temps est un défi. Il faut apprendre à faire face à beaucoup d’imprévus. Un étudiant qui travaille doit apprendre à exécuter plusieurs tâches simultanément, il faut vraiment s’organiser. La pression qui vient avec la réduction de mon temps libre m’a rendue plus stratégique. Je gère bien mieux mon temps aujourd’hui. J’ai appris avant tout à dire non, parce que la vraie menace, c’est l’épuisement. Quand les cours ont commencé, je suis tombée malade. J’avais un rythme fou, je dormais peu, je jonglais avec les heures au travail, les cours, et je cherchais un appartement… J’étais épuisée.

QUE FAIT VOTRE EMPLOYEUR POUR VOUS AIDER À CONCILIER VOTRE VIE PROFESSIONNELLE ET VOS ÉTUDES?

Je peux honnêtement dire que la gérante du café a fait de son mieux. Je suis allée la voir et je lui ai dit que je ne pouvais pas continuer à ce rythme. Je travaillais vingt à vingt-cinq heures par semaine, c’était trop de pression, il fallait réduire mes heures de travail. Je ne voulais pas plus de quinze heures, et elle trouvait que ce n’était pas assez. En fin de compte, on a négocié et trouvé un compromis. J’ai continué au même rythme pendant deux semaines puis j’ai adopté un emploi du temps de seize heures par semaine. La négociation a bien marché, et j’essaie aujourd’hui encore de diminuer mon nombre d’heures. Mais les emplois du temps peuvent encore varier selon les semaines. Rien qu’en période d’examen, tout se complique, tous les employés veulent du temps libre.

RECOMMANDERIEZ-VOUS LE TRAVAIL À TEMPS PARTIEL À D’AUTRES ÉTUDIANTS? QUELS SONT VOS CONSEILS?

Je recommande aux étudiants qui cherchent un emploi de surtout bien examiner leurs calendriers scolaires. Définissez combien de temps vous voulez investir dans chacune des activités de votre choix. Trouvez une jobqui ne vous prend pas trop de temps et qui paie bien. Calculez combien de temps vos déplacements vont vous prendre.

Le travail et les études sont deux styles de vie fondamentalement opposés, alors organisez bien votre temps. Évitez les distractions. Réservez-vous du temps libre pour vous détendre. Personnellement, j’ai appris à travailler et étudier la journée, en évitant de rentrer chez moi jusqu’au soir. Une fois rentrée, je suis totalement détendue, je ne me soucie plus de rien. C’est l’avantage de travailler à Starbucks. C’est une organisation réglée jusque dans les moindres détails, vous savez quelles sont vos responsabilités et ce que l’on attend de vous. C’est ce qui fait que c’est un super emploi pour les étudiants.

Réseau d'emplois Jobs.ca

#